Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Société - Page 2

  • Des drones porteurs de drogue

    Des drones chargés de stupéfiants et de portables ont été interceptés près d'une prison britannique. La police britannique a saisi le 14 août dernier des drones transportant une grande quantité de drogues dures et des téléphones portables à la prison de Pentonville, située dans la banlieue de Londres, rapportent les médias. ?"Nous avons réussi à les intercepter grâce à la vigilance des policiers et des habitants locaux", a déclaré Steve Heatley, inspecteur en chef de la police. Un quadricoptère s'est écrasé après avoir été repéré par la police et l'autre a été intercepté en vol dans le cadre de l'opération Airborne réalisée du 12 au 14 août. Selon la chaîne de télévision BBC, les policiers ont vu un inconnu suspect près de la prison de Pentonville le 13 août. L'homme a réussi à échapper à la police. La prison de Pentonville contient des détenus de catégories B et C (pour lesquels les conditions de haute sécurité ne sont pas jugées nécessaires), et d'autres qui purgent de courtes peines ou se trouvent au début d'une longue peine.

  • Uncheval de Troie pour la justice allemande

    Les services de police allemands ont obtenu le droit de se servir d’un logiciel cheval de Troie afin de contrôler les ordinateurs et les portables des suspects. Cette mesure a été déjà fortement critiquée par les Verts. Les enquêteurs allemands ont désormais le droit de se servir des chevaux de Troie afin de surveiller les ordinateurs et les téléphones portables des suspects, selon le ministère allemand de l'Intérieur. Les autorités allemandes ont autorisé les services de sécurité à utiliser un cheval de Troie spécialement créé pour espionner les ordinateurs et les portables des suspects, rapporte Reuters se référant à un porte-parole du ministère allemand de l'Intérieur. Le nouveau logiciel a passé avec succès tous les examens techniques et a été jugé réglementaire. Il a été officialisé lundi 22 février. A l'heure actuelle, la législation allemande autorise les forces de l'ordre à utiliser des chevaux de Troie dans leurs investigations. Le programme est déjà disponible dans toutes les régions de l'Allemagne. Le parti des Verts s'est prononcé contre cette décision. Un cheval de Troie est un type de logiciel malveillant dont le rôle est de faire entrer un parasite sur l'ordinateur et de l'y installer à l'insu de l'utilisateur.